Alors, ça baigne ?

Puisque Don Boro a pris l'habile habitude d'envoyer les Mafieuses en mission à Végas ou ailleurs, toi, fidèle lecteur imprudent, tu te demandes sûrement où est passée la Madone. Où le Parrain incontesté de la Sunglass Mafia a-t-il pu parachuter la plantureuse créature dé la Familia, hé ? Tu veux vraiment le savoir ? (oui ! oui ! oui !)

Eh bé, nulle part ! Pendant que la Mafia parcourt le monde, dans la menace et le danger, moi, je feignasse comme une grosse bourriche, à coup de bain relaxant, dans notre villa Napolitaine de La-Tranche-sur-Mer ! Si ! La preuve :




La Madone

PS : Si tu devines qui vit avec moi à Napoli, j't'offre une bière.

La balafrée en déplacement

Don Boro m'a demandée d'aller à Las Vegas demain parce il en a marre de ce type Steve Wynn qui a tout changé avec ses hôtels propres, ses spectacles propres, et sa clientèle propre. L'hyperréalité casse l'ambiance gangster et Don Boro ne se sens plus chez lui quand il visite Sin City. Don Boro déteste les parcs d'attractions.

Donc, j'y vais à la recherche de cet hôtelier hors de contrôle et j'ai des questions à lui poser.

Il trouve que son hôtel est très propre mais si je vois le moindre grain de poussière chez lui, je lui montrai la poussière comme j'ai fait la dernière fois (voyez la photo, Cha-Cha) pour le propriétaire de Stardust après avoir trouvé un centimètre carré de poussière sur la table de chevet.

La balafrée ne va jamais à Vegas sans 500 livres de dynamite.

Deuxième objectif: faire la fête et être fabuleuse.

MISE A JOUR (dimanche le 7 octobre):
Boro - La mission devient compliquée. J'ai besoin de renforcement...

Le temps est venu de raconter

Je suis parti il y a maintenant un mois Sur l'Ile. Don Boro m'avait demande quelques renseignements afin de d'investir à bon escient chez noscousins corses. Je suis alle la où la main de l'homme n'a jamais mis les pieds.



J'ai rencontre nos cousins. Les jeunes ont pris la releve. Ils sont durs en affaires.


Il m'a fallu négocier longtemps avant qu'ils ne mettent à notre disposition un terrain qui puisse convenir à la Famiglia. Aujourd'hui, je pense que leur proposition est honnete. Jugez-en par vous-meme.


Je vous ai egalement fait une petite video qui vous permet de comprendre que nous dominons notre environnement. Personne ne pourra donc nous surprendre.

video

Voilà. Je pense maintenant qu'il faut se décider rapidement, car les cousins ont "la puissance de feu d'un croiseur et les flingues de concours"...

... et leur sicario n'hesitera pas à s'en servir...


... comme en temoigne les restes de sa derniere victime.

Pace e salute a tutti

Capra le Cinglé

Attention, le 1er août, ça va flinguer !

Stanley Locke, directeur adjoint du FBI, envoie ses meilleurs agents, Richard Messner et Donald Carruthers, à Lake Tahoe. Ils ont pour mission de retrouver Buddy "Aces" Israel, un magicien louche de Las Vegas, et de le protéger de Primo Sparazza, un gros bonnet de la Mafia dont on dit qu'il a fait assassiner plus de 130 personnes. Buddy a en effet promis de donner à la justice des preuves contre Sparazza afin de sauver sa propre peau, et la Mafia offre un million de dollars pour le faire disparaître. Peu importe qui fait le boulot, du moment qu'il est abattu rapidement. Attirés par l'argent, mercenaires, assassins et tueurs à gages de tous horizons débarquent à Lake Tahoe.

Découvrez la bande annonce

Plus d'infos sur le film sur allocine.com


Info piquée sans aucune autorisation ici

Nitendo DS brain training ... ou pas

People try to put us d-down.

Mafia Airlines, des destinations de rêve !


(c) Modern Drunkard Magazine


La destination qui fut le plus prisée par les 5 familles américaines était ENSENADA, en basse Californie mexicaine, ville juste de l'autre côté de la frontière (en-dessosu de Tijuana, bien connu comme étant le plus grand vomissoir de la jeunesse ouest-américaine ...)

Le climat était excellent, surtotu politiquement parlant (corruption à tous les étages) et la ville était doté de lieux de "resort" exceptionnel, comme :


Hotel Riviera Pacifico

Depuis, transformé en musée ....


La Mafia russe, elle a une certaine affection pour le sublime lac Balaton en Hongrie :



Dont la particularité est d'être doté d'une eau très chaude vu la très faible profondeur sur l'ensemble du lac (ce qui, professionnellement parlant peut susciter quelques désagrements lors de transactions commerciales, il est vrai ...)


D'autres destinations à suivre, notamment le somptueux Hanoï Hotel où les membres de al Famiglia qui n'en foutent pas une rame l'été se verront offrir un séjour longue durée pour un repos bien mérité au frais de votre très dévoué Boro ...

Modeuh-zet-travaux ...

J'ai décidé de redécorer un peu mon petit intérieur et surtout ma chambre-z-à coucher ... Et j'ai trouvé un très bel oreiller :



comme ça, si la nuit, madame boronali (c'est ma femme alors respect ...), elle fait un peu trop de tapage, je peux lui dire :

- Premier avertissement, si tu continues, l'oreiller, je le mets de ton côté ...

Défi à la famille et à ceux qui voudront s'y risquer...

J'étais hier soir dans le casino d'un ami sur la cote pour blanchir de l'argent sur ses tables de poker, c'est là que j'ai eu une idée brillante... Si on organisait une petite partie de poker "pour le fun" sur Everest Poker un soir dans la semaine. La présence de la famille est bien sur plus que souhaitée mais d'autres peuvent venir (si j'en trouve un en train de tricher je le refroidis immédiatement, capiche ?).



Qu'en pensez vous ? Laissez un commentaire...

le style "mystic mobster" ...


Barbe, polo noir et sunglasses ... La classe intégrale, intersidérale, que dis-je, cyberspatiale :



Bon Philip K. Dick n'a pas eu le loisir de bloguer. Ou alors le fait-il dans une autre dimension ... Qu'importe, ce n'est qu'un détail.

Craignez moi avant qu'il ne soit trop tard...


Mon nom au sein de la famille est Francesco Zarbi, surement parce que j’ai menacé les membres du conseil de faire bruler la maison de leurs mères si jamais ils osaient s’opposer à mon entrée dans la Sunglassed Blogging Mafia.

Ils ne pouvaient de toutes façons pas s’y opposer, tout ceux qui me connaissent vous le diront : « il porte des lunettes de soleil de jour comme de nuit et gare à celui qui croisera son regard, il ne quitte ses lunettes que pour tuer ». Il est possible que je me fasse quelques grosses pointures du blogging dans les semaines ou les mois à venir, il arrive qu’ils prennent le melon et refuse de s’acquitter de leurs dettes envers la famille. Les inconscients…

Je pense que je vais m’occuper uniquement des règlements de compte avec les blogueurs récalcitrants… J’en ai marre des trafics de dope, de femmes, d’argent… Je vais me contenter de tuer des blogueurs, porte flingue à son compte en gros… Faut que je vois ça avec Boronali à voir s’il me laisse tuer au nom de la famille mais je ne pense pas qu’il m’en empêche, il aura probablement trop peur de moi… En plus, y’a un mec qui se prend pour un bloggerkiller en ce moment, faudrait que je lui remette les pendules à l’heure, voire que je le fasse disparaitre...

Baby Cop (oui, elle porte aussi des lunettes de soleil)

Si tu es un jeune mafioso et la police t'arrête, il est absolument essentiel que ton avocat soit présent pendant l'intérrogation - surtout si Baby Cop (alias Pearl) arrive sur la scène - sinon, tu risques de faire une fausse confession sous la torture et cela complique inutilement la vie de la famille.

C'est mon bon conseil du jour.
- La balafrée


Gimme five, big five !

From now on, you gotta behave sunglassed mobster, 'cose we've got a high class fan (thru mybloglog) :

Gangster Sonny

The owner of a blog dedicated to the real italo-american mafia ! !

For instance, these days, he is showing a portrait of, as far as I'm concerned, the most remarkable member all-time of The Big Five (standing for the Five Italian Families managing the american Mafia Branch.), the amazing


MEYER LANSKY



That man went all the way through the Mafia and ended up both as consigliere (and sitting at the Mafia Council, with the Capo di tutti capi) and banker of the whole mafia, though he was 100% jewish, without any kind of italian origins. He served for more than 50 years going by the most violent mob wars without even a scratch. He got arrested several time but never convicted, he succeeded in gettin retired form the Mafia ALIVE and finally died at the age of 80, peacefully in his own bed in Miami, passing away with maybe the darkest secrets from the organized crime in America.


That is quite an executive any company shall dream about ! !

Etes vous habité par le MAL ?

Petit concours afin de mesurer la perversion qui vous habite ! gnak gnak !!!!
Les membres du SuBloMa se doivent d'être à la hauteur ! :)

Smalto a fait le test : 44% de mal en lui... rien que dans les lunettes !



You Are 44% Evil



You are evil, but you haven't yet mastered the dark side.
Fear not though - you are on your way to world domination.


Cliquez sur le lien pour faire le quizz : How Evil Are You?




C'est quoi ce travail ! Il me colle une photo de gonzesse à moi boro ! !

You Are 64% Evil

You are very evil. And you're too evil to care.
Those who love you probably also fear you. A lot.

adjointe du consigliere ZidoliS

Bien que nombre d'entre vous pense qu'être consigliere est facile, l'évolution de nostra famiglia m'implique de plus en plus de travail. C'est pour cela qu'il m'a fallu recruter une adjointe. Elle m'aidera dans nos relations avec les forces dites de l'ordre et dans une partie du recueillement d'informations que tout consigliere se doit de connaître.

Je vous présente donc Roxy La Poulette. Roxy c'est pour les intimes, pour vous ce sera La Poulette.



Au parrain, il me faut dire que ce recrutement ne couta rien. Un simple dîner a suffit. Je lui proposai une copa de parme aux copeaux de parmesan en entrée, qu'elle trouva d'ailleurs bien délicieuse. Elle me proposa un met de poisson en plat de résistance qui fut un peu trop acidulé à mon gout, mais quand on recrute, on fait des sacrifices. Nous passâmes le dessert et allâmes chacun de notre côté.

Vous ne serez sans doute jamais amenés à travailler avec Roxy mais il me semblait important que je vous la présentasse. Pour ceux d'entre vous qui chercheraient des adjoints, Ray des village people s'est proposé. Je ne pus l'adjoindre à mon équipe pour des differences de fond lié à son manque de discrétion. Vous comprendrez qu'un adjoint au consigliere se doit d'être discret, ce que n'est certainement pas Ray.

Vous souhaitant tous une bonne journée, je reste à votre disposition pour toutes questions éventuelles quant au recrutement de La Poulette.

Pace fratelli,
Dottore ZidoliS.

We're expanding on superproportion scale !

Even cats wanna join in :


(c) I Can Hass Cheezburger

Rabbits (well, a pink one so far ...) :




Robots :



And even ... well even ...Errr ... Ain't it going to far ?

yésé. il faut sé faire fer






oôo la bella Ringer improvisant GRrRR ! Miam


Yé sé… yé dois pas parler. Nina la muta qu’ils m’ont ordonné de jouer.

Mais… v’savez ? La langue elle est mouillée, y’a des cordes au fond de la glotte, FAUT ! Faut que je taise le silence.

Primo
Yété muette dépuis l’âge de 7 ans. pFfFF ! Coma oblige…

Sec-goundo
Yé parlé trop tant tard et cé tant mieux

Tercio-patio

Yé vous vois-z’innn… sans loin ni froid

Et après ? »»»»»»»»»»»

Je suis allée à l’allée en piétonne sous la langue


polyglotter sans mathématiser

ni cALculER

GRrRRR ! Ma… Si !

Mission quoi quand


Boronali, belle bête,
Qu’ess tu m’vœux ?

Choisir la bonne paire de sunglasses, c'est encore plus important que choisir une bonne voiture (ma ! jé dit bien cé qué jé veux !)

Pour optimiser à un niveau extrasensoriel sa capacité à bloguer, il est primordial de trouver la paire de sunglasses en totale adéquation avec votre morphologie et votre personnalité. Il existe de très nombreux fabricants de belles lunettes, mais moi, votre bien-aimé boronali, j'ai opté pour un constructeur allemand. Cela peut étonner, mais en matière de construction et d'optique, les allemands sont les plus forts :





C'est ma paire, ça. Mais les miennes sont noir mat. (on a la classe ou on l'a pas ...).

Poids total 18 grammes, Ergonomie des branches permettant une activité sportive intense sans risque d'éjection des lunettes. Fixation des branches sans vis (!). Monture garantie à vie ...


Le NEC PLUS ULTRA quoi ...

[disclosure] on ne m'a pas soudoyé d'une paire gratuite pour écrire ce post, chuis pas un homme-sandwich moi !




My name is Ratafia, Marcelle Ratafia...

... et je suis la Madone de la Mafia. Porqué ? Mahhhhhhhhhhh...
Tout a commencé comme ça :
... "Hé ho, Marcelle c'est bon là maintenant ! Accouche !!!"
OK ! Mes excuses mille. Donc après plein de péripéties de mon Papa et de ma Maman que je te raconterai plus tard si t'es sage, je suis arrivée, là, comme ça :
Comme tu peux le constater, j'appartiens à la Sunglass Mafia depuis très longtemps. Pour tout t'avouer, mes parents méga riches trempaient déjà dans des histoires louches de blanchiement de mes fesses au talc et moi, je trempais aussi. Je goutais allègrement aux joies de la piscine privée tout en or plastique 18cara-mels. Bref, je coulais des jours heureux avec Coin-Coin, mon canard qui est mort le jour où Youki, le doberman de Monsieur et Madame Escobar, nos charmants voisins qui fournissaient le talc a maman, lui a bouffé son sifflet et son aile avant droite. Il faut dire que Youki était le 7ème d'une portée de 8 et qu'il le vivait très mal. Depuis j'assure le trafic européen d'imitation de canards en porcelaine...

Et pis la prochaine fois, si t'es sage, je te raconterai un autre truc, d'abord.

Mon nom est La Balafrée. Respectez mes cicatrices.

Vous voyez le lac derrière moi. Très jeune, je suis tombée dedans. Loin d’être angoissée par cet expérience, j’ai aimé ces moments où le soleil ne m’a plus touchée, suspendue entre le monde des vivants et celui du Créateur. Je n’avais pas peur et après avoir été sauvée, pendant que la panique totale s'est installée autour de moi, j’ai été mortellement calme. Mais, on s’est rendu compte plus tard qu’il s’agissait d’une cicatrice émotionnelle qui m’a donnée une fascination pour le danger. Oui, sunshine, je suis devenue extrêment dangereuse et mes cicatrices l’attestent.

Je porte ces lunettes noires afin que je retrouve ce moment de tranquillité dans le lac. Et si je les enlève, cela pourrait être dangereux pour vous.

Un jour un homme m’a demandée l’histoire de mes cicatrices. C’était la première fois que quelqu’un me l’avait demandé. Les autres me regardaient, ils remarquaient les cicatrices, prétendant d’ignorer ces imperfections qui ne sont pas acceptables chez une femme. Donc, je me sentais invisible.

Cet homme s’appelle Don Boronali et je lui a fait confiance. Je ne le regrette pas. Il m’a appris à ne pas respecter les règles. En utilisant ma plus grande force, une passion pour le bon vin et une intolérance résolu pour le mauvais, et mon arme préférée – un tire bouchon Sommelier Laguiole Wilmotte avec lequel je vise bien – j’obtiens mes objectifs.

La famille est dans le commerce et on a beaucoup d’intérêts. Don Boronali me confie la distribution de nos vins. Au fait, on contrôle les ports stratégiques. Mais, nos rivals ne sont jamais très loin et Nucci la Mandoline m’aide souvent avec cette irritation. S’il n’est pas dans le coin, la Fada, la Lupa et la Madone arrivent et on amène les rivals au bord de la rivière pour un “pique-nique”.

On vous explique le pique-nique plus tard.

La sécurité routière, c'est important ...

Ma pas mal, mais chuis pas complètement convaincu pour rouler "yakusa style" ...


Alain Decaux raconte....

En cette période de lancement, de tâtonnement, voire de doutes, il me semble pertinent d'avoir une petite pensée pour un guide, un gourou, un Kwisatz Haderach, bref celui sans qui rien ne serait possible, j'ai nommé Al Capone.

Le plus célèbre des gangsters a posé les bases des organisations mafieuses de par le monde. Il a tenu par les poils du nez et avec deux doigts seulement la Police, les Politiques, l'administration, les opticiens, les gangs et les lobbys des armes pendant plus de 20 ans (sans jamais avoir de crampe au bras) dans une Amérique bouillonnante au bord du chaos.

La chute de "Scarface" (son surnom de l'époque) serait due, selon les spécialistes de la prohibition, à son immobilisme certain face au port des sunglasses.
Cet entêtement à refuser de porter cet extension naturelle du nez, lui aurait causé des moqueries de la part de ses subordonnés tant est si bien qu'il perdit au fil des ans sa poigne légendaire.

Les plus septiques diront que ce personnage emblématique de l’essor du crime organisé considérait que l'ensoleillement annuel de Chicago d'entre deux guerres ne justifiait pas le port de protection à foyers anti-rayonnement solaire mais il est fort à parier qu'avec de bonnes sunglasses de chez SuBloMa
il aurait pu étendre son influence au delà des mers voire du système solaire.

Mais ça c'est une autre histoire....




Smalto Verger


Colorature en E bemolle cottura 6 minuti pour oune maggiore

En cé moment émouvant où nous honorons la personne de notre sympathique aîné signore Mry, comme qu'il nous l'a demandé, je tiens à loui dire, en notre nom à tous, les sans grades, combien son travail dans la grande famiglia a constitoué l'élément fédérateur d'oune amicale confraternité, dont les effets bénéfiques continoueront à se faire sentir tandis qué depouis longtemps il aura tiré profit dé la retraite active qu'il a déjà préparée !
Nous rendons donc ici hommage à tous les trafics que tou as générés, animé par la quête dé la dourabilité (et tou sais combien ceci me tient personnellement a cuore), à toutes les pierres apportées au moulin, les gratins qui mènent à Roma.
Après délibérations et sur la base des hauts faits accomplis, le conseil a décidé de t'octroyer le titre dé membre honoraire dé la sunglassed blogging mafia. Ce n'est pas au vieux sage qu'on apprend à faire des grimoires.

Tou nous confiait récemment tes hésitations quant au lieu dans lequel tou inclinais à té retirer des affaires :

Nous sommes heureux de t'avoir convaincou (té rappelant au passage que, dans le calcio, ce qué tou as toujours préféré, ce sont les femmes des joueurs) de ploutôt te diriger vers ça :


(Our)être ou ne pas (our)être, la question que tou te posais douloureusement il y a quelques jours reste entière.

Nous terminerons notre hommage, comme il est de coutoume dans notre famiglia, par dé la poésie.

Programmi Tv de Valerio Magrelli.

Brilla il vapore iridescente dei pixel
per fare arcobaleno
sulla cascata di immagini
È la fontana della giovinezza,
questo pozzo catodico ?
É la fontana dell'identità,
da dove si esce uguali
a quando si era entrati,
uguali, ossia peggiori
Perchè un poco invecchiati.

Programmes Télé

Elle brille la vapeur
iridescente des pixels
et forme un arc-en-ciel
par-dessus les images en cascade.
Est-il fontaine de jouvence,
ce puits à rayons cathodiques ?
Il est fontaine de la coïncidence,
d'où l'on sort exactement
comme on était entré,
identique, à savoir empiré
parce que vieilli, imperceptiblement.

amichevol', il vostro Severino Nuke




où qué doux passa passa

foto de MiaMor, un dia de juno...

dédié à la
last end ? land East.. least lestée




Bueno. Ils étaient donc sept pour commencer. Sept à me chercher entre la ruelle et le parc. Bien. Bueno. Voilà... Amadoucie, douée du rire et de la curiosité, j'ai avancé. Ma ! Yé mé souis ténoue distante, la langue ailleurs dans la langueur et dans lé...GrR... déboulot-té dé-ron-ronné.




Yé régardé de fargo, dé loin. Piano Piano.
A capella yé vous adresse oune parolé...




Nina niant le mutisme, Lupa Muta prend la parole, saisi SA permission.




Buena notte à tous. Si ! Vous et Elles.. Capo et poco locos, petites donzelles tenues insistantes, balafrée de la vraie vie, joueuses, mordantes bêtes humaines, clameurs de Tony truands. Ma si ! Nous-Vous. Y’arrive por oune poco tiempo, une mililili graine de vie. Si... yé sais, oune poco tarde, y’avouéré..




Phonétiquement vôtre, yé souis zisssi ôssi maintenant.




Nina la Muta, Lupa d’Amérique, a spécialement eu une petite permission de parler, d’entrer in-vitro-virtuel..




Voyez-vous… elle est retenue plein temps. L’échine courbée comme dos scoliosé, le sourire réservé longuement aux aubes, aux soirs suaves et aux si courts week-end. GrRRr !




OOOuuuais… là commence le manic Monday et, Bob Geldof me l’a gueulé, je refusais de croire qu’un jour… me too déjouirais. Piégée, esclave de ce que je dois payer… gagner pour payer, là ! dans un pétit coin, coincée entre deux pans de para-air, un clavier sous les doigts, un soupire qui se retient.. Oui. Là, siiiii ! Dans un compartimenteurs, une sous-cloison dé cé bureau trop climatisé d’une moultinationale-OmniPeSante. Non seulement on y gèle, les couilles... qu’on imagine avoir, mais tant la tête qui ne pense plus. Hé ! On s’y gèle à l’année et… il ne faut pas cesser de faire faire faire faire du : fric. De ces bigz multi dollars, du grelin-grelin tink tink. Ôoo les patwons-big-shuts nous aimmmment sans le dire puis… nous déteste ensouite en nous jettant sans préavis au parvi. Ainsi ! à coup de VA! Gna Gna Gna !




Mâles et femelles arrivées vivantes, stoppées net comme des machines sur usées, comme des tanks tonkas tondeuses.. de déraisons en désaisons. M’enfin, en m’effonçant à la cause, je mé suis laissée attrapée dans la prison promesse de richessseeeees. T’as vu la nausée ? Là ! Check it out. Booo !




À l'envers qu'elle apparaît :
z'a bonde nausée




Alors vous autres, estivaux bestiaux. Petites panthères sous paterre. Parterres jardinés. Déterrés anonymes. Je dois repartir… On attend mes services de servile. Ce n’était ici, qu’oune omission volontaire à la rigueur des directeurs se tenant acérés aguerris, fouets à la gueule. Yé dois m’en rétourner aux fourneaux du silence.
Pardonnez la Lupa Sunglassed Mafia...




Ma... yé dois mé taire pour le temps du désacord. Ajouster mes lames alarmes et flûtes !!! Diantre ! Le temps teste mes tempes trempes...

la minute artistique de don boro

La très belle oeuvre de Dottore Zidolis m'a inspiré une soudaine envie de m'entourer d'oeuvres d'art diverses et variées (et comme mon petit commerce d'import/export d'huiles d'olives marche bien en ce moment avec la recrudescence de grillades et de salades estivales ...), je suis allé me balader dans des galeries d'art et j'ai trouvé l'oeuvre qui me convient :



Ca s'appelle, comme courant artistique, du "Restaurant Art". Moi ça me parle tout de suite ...


Y'a bien aussi le "Nerd Art, mais là, je suis plus réservé ...



rispetto

Party Mry Time !

Trés cher et trés honoré Monssignore MRY, c'est toujours un immense honneur pour une petite échoppe comme la nôtre de voir un si grand blogueur poser un oeil bienveillant sur leur modeste artisanat.

Cependant, j'avoue qu'en lisant votre dernier commentaire, j'ai - l'insignifiant boronali - été quelque peu peiné par votre requète - Ô combien indigne d'un gentleman aussi prisé et respecté que vous ...

Grand mal m'en prit ! Une simple deuxième lecture m'a convaincu que votre démarche était largement motivé par un esprit festif et enjoué à qu'à bien lire entre les lignes il ne fallait voir qu'une aimable invitation à organiser une grande kermesse !

Nous avons donc redoublé d'effort pour monter le premier stand, à vous l'honneur (pendant les essais, j'ai réalisé un piètre 54 687 mètres ..)





"Gratis", by PREFUSE 73

Votre bien dévouée équipe du SuBloMa Social Club ...